BRUSSELS FELINOPHILE CAT ASSOCIATION

BFCA

Les fiches races

LE RAGDOLL



Couleurs :

Il existe trois variétés de ragdolls :


Tête :

La tête forme un triangle adouci aux joues arrondies. Le crâne est plat, le profil du nez présente un léger stop. Les oreilles sont larges à la base. Les yeux sont grands, légèrement ovales, de couleur bleue.


Fourrure :

Il s’agit d’un chat à poils mi-longs. La fourrure est particulièrement dense et fournie sur la poitrine, la queue et l’abdomen. Il a un poil très soyeux, qui s’emmêle peu, mais qui ne nécessite de fréquents brossages pour retirer les poils morts.


Caractère :

Il vit en symbiose totale avec son maître dont il absorbe complètement la personnalité. C’est peut-être le plus câlin des chats : il est affectueux, calme et silencieux. C’est le parfait chat d’appartement.


La légende est curieuse et totalement irréaliste…


Une persane blanche aurait été accidentée sur la route et aurait donné naissance à une race de chatons très placides et pratiquement insensibles à la douleur : le RAGDOLL, ce qui signifie «poupée de chiffon»…


C’est un très grand chat, doté d’une forte ossature, de grosses pattes et une abondante fourrure. Le mâle est souvent plus lourd que la femelle et peut peser jusqu’à 8 ou 10 kilos.


Mais d’où lui est venu son nom ?


Tout simplement parce qu’il présente une caractéristique étonnante : dès qu’on le prend dans les bras, il se laisse complètement aller et devient mou comme un sac, comme si ses muscles s’atrophiaient subitement. On dit aussi de lui qu’il a un tempérament lascif, très calme et très peu sensible à la douleur.


C’est un chat qui a une maturité tardive et que sa croissance est très lente. Sa maturité totale n’est atteinte que vers l’âge de quatre ans.


Il nécessite une alimentation de qualité. C’est un grand mangeur : il a un appétit d’ogre…


Il est extrêmement affectueux, toujours prêt à partager les humeurs de ceux avec qui il vit, mais il en est aussi totalement dépendant.


Mais compte tenu des caractéristiques qui sont extrêmement spécifiques de la race, il faut absolument s’adresser à un éleveur très sérieux, lorsque l’on souhaite acquérir un ragdoll, car cette race ne peut s’obtenir qu’en croisant deux ragdolls et il convient d’être très strict quant aux origines des chatons…, que l’on pourrait confondre avec les Sacrés de Birmanie.




Claude Vanhollebeke.


    TopHaut de page