BRUSSELS FELINOPHILE CAT ASSOCIATION

BFCA

Les fiches races

LE BRITISH SHORTHAIR




un beau mâle British shorthair

Couleurs :

Le British existe dans toutes les couleurs possibles et imaginables. Le plus connu est le British bleu qui peut concurrencer le succès du « Chartreux », mais ce chat est tout aussi beau en blanc, en noir, en crème et même en silver tabby ou en colourpoint aux yeux bleus. On constate même un engouement croissant pour des variétés peu courantes telles que le « chocolate » ou le « lilac » (gris rosé).


Aspect général :

C’est un chat à l’allure décidée. Il est très solidement charpenté et les mâles sont physiquement un peu plus développés que les femelles. Il faut toutefois prendre garde à l’alimentation, car ce sont des gourmands qui ont une légère tendance à l’embonpoint…


Tête :

Les oreilles sont larges et petites, bien écartées sur une tête ronde comme une pomme. Il a de grands yeux ronds, bien ouverts. Contrairement à son cousin français, le chartreux, son nez présente un léger stop, témoin de quelques mariages avec les persans.


Fourrure :

Le British est un chat à poils courts, mais son pelage est très dense, ce qui fait qu’il ne craint nullement le froid ou les intempéries. Il nécessite peu d’entretien, sauf à l’époque de la mue où il convient de l’aider à éliminer les poils morts par un brossage hebdomadaire.


Caractère :

C’est un chat extrêmement sociable. C’est simple : il aime tout le monde : son maître et les autres membres de la famille, les enfants, les autres chats et même… les chiens. C’est un chat très intelligent qui rend parfaitement l’affection qu’on lui porte et qui s’adapte aisément à la vie en famille ou en appartement.


Le British shorthair est la version britannique du chartreux, avec comme variante, la garde-robe luxueuse du persan avec lequel il a été croisé afin de créer de nouvelles couleurs de robes.


Ses origines sont confuses, mais il est très probable qu’à l’origine, le British était un simple gouttière britannique. Grâce à quelques mariages avec des persans, sa morphologie a évolué pour devenir le superbe chat que l’on connaît aujourd’hui.


Le British est un chat assez grand, bien structuré, puissant et musclé. Ses pattes sont courtes, de même que sa queue dont le bout est arrondi. Les mâles surtout ont une tête bien ronde avec des joues développées. Le nez est relativement court avec un léger stop.


Sa fourrure est dense et présente un certain ressort au toucher. Quand on le caresse, on a l’impression de toucher une peluche.


Ce gros nounours présente une variété énorme de couleurs de robes. Le British bleu est bien sûr le plus connu, mais il existe en blanc, en noir, en roux, en crème, en écaille de tortue (femelles noir et roux), en bleu crème, en smoke, en bicolore, en tricolore, en tabby, en colourpoint (comme le siamois) et en chinchilla ou silver shaded… De quoi satisfaire les goûts de tout un chacun… Bien évidemment, la couleur des yeux s’harmonise parfaitement avec la couleur de la robe (cuivre, bleu ou vert émeraude).


C’est le chat favori des Anglais, mais les européens n’y sont pas insensibles, et les américains eux-mêmes ont craqué pour cette adorable boule de poils, malgré l’existence de l’American shorthair, son cousin d’Outre-Atlantique.


C’est un chat paisible, calme et affectueux, un bon chat d’intérieur qui ne rechigne pas devant une bonne partie de chasse si l’occasion se présente.



Claude Vanhollebeke.


    TopHaut de page